Projets sur les tortues d'eau douce :

Amphibia-Nature s'intéresse aux observations de tortues d'eau douce au Québec depuis plus de 25 ans. En 2018, 356 espèces de tortues (incluant les tortues marines) sont reconnues dans le monde et ce groupe de vertébrés est l'un des plus affecté avec 60% des espèces encore présentes considérées en péril. Comme pour la plupart des espèces, la perte d'habitat constitue la menace principale. Entre autres, la collecte des œufs et des individus, la mortalité routière, la prise dans les engins de pêche et la modification des habitats aquatiques et terrestres viennent accentuer le déclin de ce groupe. La période de ponte qui a lieu de fin mai à début juillet est particulièrement critique. Les femelles sortent de l'eau et cherchent un endroit dénudé bien exposé au soleil pour creuser leur nid. Les bords de route sont des sites attractifs, mais exposent les tortues à des risques élevés de blessures et de mortalité routière. Les jeunes tortues sortant de ces nids et tentant de rejoindre l'eau seront également exposées à de grands dangers.

Le Québec abrite 7 espèces indigènes, soit la tortue des bois, la tortue géographique du Nord, la tortue molle à épines de l'Est, la tortue mouchetée, la tortue musquée de l'Est, la tortue peinte du Centre et la tortue serpentine. Toutes ces espèces sont en situation préoccupante, vulnérable ou menacée. Des espèces de tortues exotiques sont également observées, en particulier la tortue à oreilles rouges.

Les populations de tortues d'eau douce du Québec sont toutes à l'extrémité nord de leur aire de répartition. Cette situation géographique a des conséquences sur certains aspects de leur biologie, comme une saison de croissance plus courte et une maturité plus tardive que dans le sud. Il en résulte que l'impact des menaces est amplifié puisque le recrutement de nouveaux individus reproducteurs dans les populations demande plus de temps. La perte de tortues liée à des causes non naturelles est donc plus difficile à compenser pour que les populations se maintiennent.

ARTICLE

logo PDF New size record for snapping turtle (Chelydra serpentina) in southern Quebec, Canada

Le cas de la tortue molle à épines de l'Est (Apalone spinifera spinifera)

Cette tortue sans carapace osseuse et sans écaille est la seule représentante de la famille des Trionychidés au Québec. Des études menées au lac Champlain sur cette espèce menacée ont permis de mieux connaître son écologie dans l'extrême nord de son aire de répartition. Découvrez-là à travers la galerie photo !

tortue molle à épines de l'Est  Galerie photo - Tortue molle à épines de l'Est

L'énigme de la tortue ponctuée (Clemmys guttata)

En 1874, l'abbé Léon Provancher (1820-1892) décrit 4 espèces de tortues rencontrées alors dans la Province. Parmi celles-ci, « l'Emyde tachetée » ou tortue ponctuée qui a été trouvée à Nicolet, une municipalité sur la rive sud du Saint-Laurent et à l'extrémité est du lac Saint-Pierre. Or, aucune population de cette espèce n'a encore été recensée au Québec depuis cette description qui date de plus de 140 ans...

tortue ponctuée  Galerie photo - Tortue ponctuée

Vous avez observé une tortue d'eau douce ?      Vous voulez signaler une tortue au Québec ou ailleurs ?

  • une tortue sur la route ?
  • une tortue d'animalerie dans la nature ?
  • un nid de tortue ?
  • une carapace de tortue ?
  • une tortue sur votre terrain ?
  • une tortue en train de pondre ?
  • une tortue blessée ou morte ?
  • ou pour toute demande d'identification...

Pour nous signaler la présence d'une tortue d'eau douce ou nous faire parvenir une photo, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante :
. Vous pouvez aussi nous joindre au 514-521-6121, au 438-491-1914 ou au 418-408-5884.

S'il s'agit d'une tortue luth, veuillez consulter la section des Tortues marines.

Merci de participer à notre réseau d'observation des tortues en rapportant vos observations !


Postes Canada tortue ponctuée
La tortue ponctuée (Clemmys guttata) et la tortue mouchetée (Emydoidea blandingii)
sont deux espèces de tortues d'eau douce en voie de disparition au Canada.

Retour à la page précédente